Découverte de Madagascar

Take a tour with us and see some of the great things Australia has to offer!

Découverte de Madagascar

Ce voyage permet de parcourir l'Est du pays à la découverte du Parc National d'Andasibe et les Hautes Terres jusqu'à la côte sud-ouest de Madagascar.

Nous sommes sur l'axe de circulation emblématique et naturel de la Grande Ile. Ce trajet est caractérisé par un enchainement extraordinaire de paysages spéciques, par une diversité de cultures traditionnelles et sa population très accueillante.

Nous faisons une halte à Ambositra où le travail du bois, la marqueterie et la sculpture orent une approche de l’artisanat malgache créatif et de qualité.

La bourgade d’Ambalavao se distingue, quant à elle, par deux symboles principaux que sont le zébu et la fabrication ancestrale de papier antemoro.

Le Parc National de l'Isalo nous ore une nature préservée que l'on découvre par une courte randonnée.

Puis, la douceur du lagon d’Ifaty, au bord du canal du Mozambique, permet un séjour détente.

Les points forts :

  • Une faune et une flore remarquable dans le parc de Perinet

  • Une approche douce et passionnante des lémuriens

  • Les paysages des Hautes Terres malgaches ;

  • La randonnée dans le parc national de l’Isalo ;

  • Le lagon turquoise d'Ifaty  et le canal du Mozambique.

Départ de Paris vers Antananarivo.

Vol de nuit

Arrivée à l'aéroport d'Antananarivo en matinée.

Accueil par votre guide dans le hall. Nous prenons la route pour le Parc National de Périnet. ( le Parc National d’Andasibe-Mantadia). C’est l’une des routes principales du pays qui relie le grand port, Tamatave, à la capitale.

La circulation est intense. Nous quittons les Hautes Terres par l’escarpement de la Mandraka.

Ici commence le corridor forestier qui représente d’une manière générale l’éco-région qui longe toute la partie Est de Madagascar de façon plus ou moins continue. Visite de la Ferme aux Papillons. Nous rencontrons une impressionnante concentration de caméléons, geckos, lézards et bien sûr de papillons. Nous poursuivons notre route vers l'Est. Arrivée en n d'après-midi au village d'Andasibe.

Logement en lodge à Andasibe tout près de l’entrée du Parc National.

Accompagnés de guides du parc, nous partons à pied à la découverte de cette aire protégée. Elle est couverte principalement de forêts primaires propres à la partie est de Madagascar. Tout un ensemble d'espèces rares et endémiques s'abrite dans cette forêt pluviale dense. La biodiversité y est remarquable. C'est ici que l'on rencontre l'Indri indri, le plus grand des lémuriens. Son comportement en groupe est passionnant, votre guide vous initiera à ses moeurs. De nombreuses autres espèces se partagent ce territoire tels le Lémur bambou gris (Hapalémur griseus), l'Avahi (Avahi laniger) etc.

De plus, la flore spécifique est tout à fait intéressante. On y trouve plusieurs variétés de plantes médicinales.

Nous revenons à notre hôtel en fin de journée.

Retour sur la capitale où nous nous arrêtons pour le déjeuner, puis route pour Antsirabe.

Dès la sortie d'Antananarivo les rizières et les villages caractéristiques des Hautes Terres dessinent le paysage.

Arrêts fréquents sur la route pour observer les orchidées terrestres telles que Cynorkis, Habenaria, Satyrium, Eulophia ...

Arrivée à Antsirabe en fin de journée.

Logement à l'hôtel en centre-ville.

Les Hautes Terres ! Ce sont les paysages emblématiques de Madagascar. Un environnement montagnard et agricole unique qui ne ressemble à aucun autre. Ici, se succèdent de maisons hautes en briques rouges ceinturées de varangues et balcons surmontées de toits de chaume, des rizières mordorées courant dans les vallées provoquant un épanchement de couleurs variées aux tonalités rouge, ocre, beige … Ces randonnées magniques nous transportent en plein monde rural où les paysages sont hauts en couleur, en authenticité, sous l’oeil bienveillant des habitants qui aiment communiquer avec le voyageur de passage. Nous croisons des femmes portant leurs seaux d’eau sur la tête à la manière des africaines, des paysans travaillant leurs champs ou leurs rizières, parfois des forgerons dont les techniques n’ont pas changé depuis des siècles.


NB : vous marchez à votre rythme. C'est vous qui décidez des visites et de la durée de cette excursion !


Retour à l’hôtel et logement à Antsirabe.

En suivant la RN7, nous progressons vers le sud.

Au village d’Ambositra nous allons chiner dans les boutiques des artisans Zamaniry, à la recherche de la pièce de bois sculptée ou du carré de marqueterie si nement ouvragé. Nous prenons le temps de âner dans le village et déjeuner dans un restaurant où nous goûtons aux spécialités locales.

Ici, la route est de plus en plus sinueuse, nous sommes non loin des plus hauts sommets de la Grande Ile.

Nous atteignons Fianarantsoa.

Nous sommes maintenant en pays Betsileo, le groupe ethnique occupant la partie sud.

Logement à Fianarantsoa en guest house

Nous quittons bientôt les Hautes Terres. A Ambalavao, nous visitons la fabrique artisanale du papier Antemoro.

Ce procédé séculaire pour fabriquer ce papier à base d'écorce du mûrier Avoha a été introduit à Madagascar au XVème siècle par les premiers migrants arabes pour retranscrire le Coran. Il est toujours fabriqué à Ambalavao selon les mêmes procédés.

Rencontre avec les lémuriens dans la petite réserve de Anja au pied de grands dômes granitiques.

Nous traversons le plus grand plateau de Madagascar constitué d'une belle steppe à herbacée ponctuée de termitières géantes, l'Horombe. Ranohira se trouve aux pieds du massif ruiniforme de l'Isalo et à l'entrée du Parc National.

Logement à Ranohira.

Nous partons pour un court transfert en véhicule au pied de la falaise de l'Isalo.

Avec un petit sac sur l'épaule, nous marchons tranquillement aux travers de paysages étonnants fait de canyons, de piscines et de roches aux érosions féériques. Le massif ruiniforme de l’Isalo est un plateau de grès continentaux datant du Jurassique. Ici, la roche a un aspect, une forme et une composition très variables. La nature s’est adaptée au climat sec. Le parc est un écosystème à part : il a une végétation rupicole endémique faite d’Aloès, d’Euphorbes, de Pachypodiums et de Kalanchoe … Nous prenons notre pique-nique dans la forêt de Tapia. Autour du site, des excursions sont possibles et une promenade vers les sommets permet de proter d‘une vue magnique.


NB : le rythme et la durée de la marche dépend des participants (minimum 2h). Votre guide vous conseillera.


Logement à Ranohira

Nous continuons notre progression vers le sud-ouest, vers le canal du Mozambique. Matinée d’étape : la route Ranohira -Toliara, longue de 245km traverse plusieurs paysages botaniques. Le canal du Mozambique est visible bien avant d'atteindre Tuléar. En route petits arrêts aux tombeaux

Mahafaly, si joliment décorés, et si étonnamment érigés de sculptures de bois. Promenade autour du marché, avant de nous rendre sur la plage à Ifaty.


Logement à Ifaty dans un hôtel en bord de plage

Cette journée libre sur les bords du canal du Mozambique vous permettra de goûter aux diverses activités que propose votre hôtel. Pour ceux qui voudraient proter de la mer et du lagon : plongée, balade en pirogue avec les pêcheurs Vezo, baignade ou juste farniente. Les amateurs de randonnée pourront découvrir, à l'intérieur des terres, une végétation spécique et singulière constituées d'Euphorbes, de Baobabs, de Didiéracées, d'Aloès …


Dans le sud, les épineux sont rois. Logement à Ifaty dans un hôtel en bord de plage

Matinée libre et transfert à l’aéroport pour le vol en direction de la capitale malgache.

Selon l'horaire du vol intérieur, déjeuner sur place ou à Tana et visite du marché marché artisanal : de la vannerie, de la marqueterie, des sculptures sur bois, des petits jouets en fer, des voitures miniatures, des pierres semi-précieuses.

Le tout dans une ambiance détendue et bon enfant.

Transfert à l'aéroport de Tana en n de journée.

Vol retour vers Paris (vol de nuit)

Arrivée à Paris

PARTAGER CET ARTICLE